LA PROTHÈSE DENTAIRE

Il existe différents types de prothèse dentaire fixe – couronne,bridge,l’onlay- ou le protèse amovible.

Qu’est-ce que c’est une couronne dentaire?

La couronne dentaire est la partie visible de la dent. Elle est en émail.Par extension, on appelle couronne dentaire une prothèse dentaire qui va venir se fixer sur un faux moignon (ou «inlay core») lui-même inséré dans la racine.

Les couronnes dentaires sont des coiffes qui viennent sertir le moignon de dent restante pour le consolider et pour rétablir la forme et les fonctions des dents On choisit de se faire poser une couronne dentaire quand une dent est trop abîmée et qu’elle ne peut être restaurée par un soin dentaire classique (obturation ou «plombage»). Le choix de la couronne dentaire répond à des critères qualitatifs, financiers et esthétiques.

Les différents types de couronne dentaire

On distingue plusieurs types de couronnes dentaires :

La couronne dentaire en résine ou couronne dentaire provisoire.

Elle protège la dent pendant les étapes de conception de la couronne dentaire définitive. Mais, avec le temps, la résine devient poreuse et les microbes passent au travers ; il faut donc éviter de la garder trop longtemps.

La couronne dentaire céramo-métallique

Elle est constituée d’une coque en métal recouverte d’une céramique qui a la même couleur que les dents. La présence de métal sous la céramique ne permet pas d’obtenir le même degré de translucidité que les dents naturelles ce qui peut donner un aspect opaque à la couronne.

La couronne dentaire tout céramique

Elle fait appel à des procédés de conception très évolués. Elle est constituée d’une armature en céramique extrêmement résistante, recouverte d’une céramique cosmétique de même couleur que les dents. Ces couronnes dentaires sans métal ont un excellent rendu esthétique et une biocompatibilité supérieure aux couronnes dentaires céramo-métalliques.Les réalisations céramo-céramiques font appel à des technologies évoluées. C’est une couronne dentaire sans métal et sa composition, qui n’absorbe pas la lumière, permet de retrouver l’aspect translucide d’une dent naturelle. Spécificités :

  • très grande biocompatibilité : pas d’allergie liée au métal, pas d’interaction avec d’autres matériaux de restauration
  • résistance et stabilité dans le long terme
  • qualités mécaniques

Importantes ce qui permet la réalisation de couronnes unitaires mais également de bridges de petites étendues

Aucune transition visible au niveau du rebord de la gencive (pas de liséré grisâtre apparaissant à sa base). Sa conception et sa fabrication font appel à des procédés très évolués utilisant la CFAO (Conception et Fabrication Assistée par Ordinateur).

prothese dentaire Antibes

Le moulage de vos empreintes est scanné pour être transformé en données numériques. Ces données sont ensuite envoyées à un logiciel de CAO permettant de visualiser vos empreintes en 3D et de concevoir le noyau de la future couronne. Ces éléments sont transmis à une machine-outil qui fraise un bloc de céramique pour la réalisation de la chape de la couronne.

* carte d’identité pour la zircone ou la ceramique pressée

C’est sont des biomatériau utilisé, entre autres, pour remplacer le métal dans la réalisation des infrastructures des couronnes céramiques. La CFAO ou Conception et Fabrication Assistée par Ordinateur permet, à partir d’une empreinte optique de la dent à couronner, d’en capturer des images numériques et de les adresser à un logiciel qui les restitue en 3D pour le façonnage de la couronne total céramique.

prothese dentaire

L’inlay-core, également appelé faux moignon, est le tenon métallique qui va s’insérer dans la racine et soutenir la couronne dentaire.

Le couple «inlay-core + couronne» a remplacé la «dent sur pivot». Ici, les deux pièces sont indépendantes.

Parfois, l’inlay core sera claveté, c’est à dire doté d’un tenon supplémentaire pour prévenir tout risque de descellement.

Cette étape demande une séance de taille, d’empreinte et de pose comme dans le travail d’une couronne dentaire.

Une fois l’inlay-core posé, on y scellera une couronne provisoire, le temps que la couronne dentaire définitive soit terminé.

Le bridge dentaire (pont en Anglais) fait partie des prothèses dentaires fixes. On parle de prothèse dentaire conjointe.Il vise à remplacer une dent absente en s’appuyant sur les dents adjacentes. Le bridge dentaire est donc constitué au minimum de trois éléments pour remplacer une seule dent :les deux piliers et le pont.Si plusieurs dents sont à remplacer, le chirurgien-dentiste devra s’assurer de la solidité des dents-piliers.Dans sa forme extrême, le bridge dentaire peut remplacer toutes les dents d’une arcade. Dans ce cas, le chirurgien-dentiste devra pouvoir s’appuyer sur suffisamment de dents réparties sur l’arcade. Cependant, plus le bridge dentaire est de grande portée, plus les risques de cassures seront importants.

La Réalisation d’un bridge dentaire se fait en plusieurs étapes :

  • Les dents-piliers sont taillées.
  • Une empreinte dentaire est prise.
  • Le chirurgien-dentiste peut alors procéder à la pose.

Avantages du bridge dentaire :

  • Le bridge est esthétique : il s’harmonise aux dents naturelles.
  • Côté pratique, le bridge dentaire fait partie des prothèses fixes. Le nettoyage est donc plus facile qu’un appareil amovible.